QU’EST-CE QUE LE MARIAGE?

Qu'est-ce que le mariage?

C’est l’engagement envers l’autre, le couronnement de son amour … le mariage doit être un gage de fidélité,  si bien sûr le « fond » est  nettoyé. Sinon,  ce n’est pas la peine de se parer d’or fin parce que tôt ou tard la saleté va réapparaître. En fait comme gage de fidélité, chacun devrait être honnête avec lui-même et aussi avec ceux qui sont autour.

Ce qui par exemple conduit à l’union c’est le respect de soi, de l’autre, le dialogue, pas le forcing, pas la peur de finir tout seul… Aussi,  un couple pour parler mariage doit avoir des bases solides,  privilégier le fond (les bases). On ne  devrait pas se marier pour se faire plaisir, ni  par tradition; on le fait par conviction. De cette analyse, nait la question de savoir si le mariage soit une fin en soi ?

L’expression «  fin en soi » dans ce contexte serait nécessairement  remplacé  par la forme négative : “ce n’est pas là le but” ; Ce n’est pas une fin en soi= cela ne suffit pas, ce n’est qu’une étape pour atteindre l’objectif final ; “le mariage n’est pas une fin en soi” : oui, tout commence… Le mariage une fin en soi = un but. Apres les anneaux qu’est ce qui suit ?

Un prolongement de soi; chaque personne ne doit pas être l’ombre de l’autre; Chacun doit se respecter, respecter l’autre sans que ça ne devienne une prison. Chaque personne doit pouvoir s’épanouir tout en voulant s’épauler, s’entraider etc. pour finalement tout simplement au fil du temps “monter” en amour et non pas “tomber” en amour (tomber fait mal). Lorsque les deux personnes du couple comprennent et acceptent de partager leur vie tout en respectant l’autre. Le mariage est comme un feu de foyer. Il faut l’entretenir, Y ajouter du bois au fur et à mesure et ne pas croire qu’il durera toute la vie à moins qu’on y ait pris soin d’au moins attiser la braise afin de le faire reprendre.

N’allons surtout pas imaginer le mariage comme étant le moyen par lequel  l’autre amènera le bonheur alors que notre bonheur vient de nous même! Il est parfois  grave quand on croit que l’autre est supposé lire entre les lignes et tout comprendre de l’autre ce qui amène énormément de frustration et d’incompréhension d’autant plus que les hommes ne pensent pas du tout comme les femmes.et vice versa. Il faut donc commencer par “se connaitre” soi puis respecter ce qu’est l’autre.

Pour cette raison, nous conclurons disant que,  le mariage n’est qu’une éventualité, un détail qui n’influe pas sur le vrai sens de la vie  Le vrai but de la vie, c’est d’être en paix avec soi-même, en paix avec les autres, mais surtout en paix avec l’origine de toutes existences.

Le vrai sens de la vie étant l’altruisme.

Question aux misogynes : Votre sœur, Fille devraient elles se marier pour la forme ou pour le fond ?

Devraient-elles supporter un mariage malheureux juste pour éviter d’être ce que vous appelez blessées de guerre ?

Les hommes sont-ils exempt de l’expression : le mariage n’est pas une fin en soi » ?