Cameroun : déraillement du train de voyageurs Yaoundé-Douala à Eseka faisant de nombreuses victimes

Un train de voyageurs de la société Camrail, propriété du groupe Bolloré  a déraillé à la mi-journée dans la ville d’Eseka, à environ 200 kilomètres de Yaoundé. Plusieurs wagons se sont retournés faisant plus de cinquantaines de morts et de nombreux blessés (575, bilan provisoire) pris en charge et dirigés vers l’hôpital de district.

14731390_195632080876152_2946586500998889004_n

Afflux de voyageurs

Selon Camrail, deux cellules de crise ont été mises en place après qu’une réunion a été tenue aux alentours de midi, environ une heure après le déraillement. L’une des cellules a été mobilisée à partir de Douala, pour rapatrier les passagers sains et saufs, et l’autre doit partir de Yaoundé et se rendre sur les lieux dans les prochaines heures. Celle-ci se chargera notamment d’établir un bilan officiel de l’accident. Toujours selon Camrail, il est encore trop tôt pour déterminer avec certitude les causes du déraillement.

1 200 à 1 300 personnes voyageaient à bord de ce train spécial.

Quelque 1 200 à 1 300 personnes voyageaient à bord de ce train « exceptionnel », selon l’expression de la compagnie, où « huit wagons » avaient été rajoutés, nous a précisé Camrail. Ce déraillement est en effet intervenu alors que la route entre Yaoundé et Douala avait été coupée dans la matinée à Matomb, rendant impossible le passage en voiture entre les deux villes principales du pays. Camrail avait alors annoncé mettre en place des voitures supplémentaires afin de supporter l’afflux de voyageurs.

Précisons que, plus tot ce matin la route entre Douala – Yaoundé s’est ’effondrée

14713806_1853220858223073_6017013395635580480_n

Une situation d’urgence qui bénéficierait déjà  d’une réhabilitation selon le ministre des Transports  Edgar Alain Mebe Ngo’o

 

 

Avec JA