RESUME DU DEUXIEME DEBAT PRESIDENTIEL AMERICAIN (ELECTIONS PRESIDENTIELLES) : PREMIERE PARTIE *Attention : article réservé aux adultes (-21 ans) – Par Toussaint Louverture Spb

14650546_1422694977760070_3827416916043935686_n

C’était dégoutant, avec de la défécation politique…
C’était violent, avec de de la diarrhée verbale…
C’était puant avec des pets moraux et éthiques

J’ai dû mettre mon masque intellectuel pour ne pas succomber aux odeurs nauséabondes (arguments) que gêneraient les deux candidats à la présidentielle américaine.

Contrairement au premier débat présidentiel (caca présidentiel) ou les candidats répondaient seulement aux questions posées par les modérateurs, lors de ce deuxième débat, toute l’audience était invitée dans les toilettes présidentielles (les studios occidentaux qui servent de Media ou merdia). En effet, l’audience était censée donner donner des questions (haricot, lait, et œuf bouillie) que les candidats devaient digérer avant d’essayer d’y répondre (se soulager et nous intoxiquer).

Hilary Clinton avait remporté le premier débat il y a une semaine, débat qui consistait à démontrer qui est le plus raciste, le plus corrompu, et le plus va-t’en guerre. Du coup, Dimanche soir, il était question pour Trump d’égaliser, de montrer que lui aussi peut être constipé moralement et politiquement, et exposer Hilary Clinton pour la fraude qu’elle est, exposer ce qu’elle a dans le ventre, “ventre” qui est dans un état avancé de putréfaction.

Les candidats sont allés aux selles démocratiques pendant 1h30, et voici le résumé de ce qui s’est produit : à vos masques, prêts, partons.

SUR LA QUESTION DE L’EXEMPLARITE D’UN PRESIDENT ET DE LEUR AGENDA RESPECTIFS

Hilary Clinton (HC) :
1- Je crois qu’un président doit être exemplaire et beaucoup de parents s’inquiètent des choses qui se disent depuis le début de cette campagne …
2- L’Amérique est une grande nation et je crois que quand nous travaillons ensemble nous pouvons faire de grandes choses

Donald Trump (DT) :
1- Je suis d’accord avec tout ce qu’Hilary dit
2- L’Amérique n’est plus ce qu’elle était avant, il y a beaucoup de problème et c’est pour ça que je me suis engagé à devenir président, pour que cette nation redevienne grande

Mon avis : il faut rappeler que beaucoup de scandales ont frappé les campagnes de ces deux candidats (Donald Trump plus qu’Hilary Clinton) et ces deux candidats sont les plus impopulaires de l’histoire des états unis. Mais cette question visait Donald Trump dont une vidéo qui date d’une dizaine d’année ou il déclaré que quand tu es une star tu peux faire ce que tu veux à une femme, meme attraper « sa chatte » (sisi ce sont ses propos) et il raconte quelques-uns de ses « exploits ». Biensûr, cette vidéo a fait très mal à la campagne de Trump qui a perdu beaucoup de partisans (surtout le leadership dont des milliers ont déclaré leur soutien à Hilary). Autre chose à préciser, les journalistes qui modéraient le débat sont acquis à la cause d’Hilary Clinton, donc cette première question n’est pas le fait du hasard, car c’était du 3 contre 1.

tr

A LA QUESTION DE SAVOIR SI TRUMP AVAIT DEJA ABUSE SEXUELLEMENT DES FEMMES (suite au scandal autour de la video qui a recemment surgit sur lui)

DT :
1- Je n’ai jamais dit que j’avais abuse des femmes, je me suis excuse et regrette ce que j’ai dit, je me suis exprimé comme les mecs s’expriment dans les vestiaires
2- Je respecte les femmes, elles me respectent, je les protègerai, je protègerai notre pays contre les terroristes, les immigres illégaux

HC :
1- Donald dit que les propos dans la vidéo ne le caractérise pas , mais c’est faux : on l’a déjà vu note les femmes de 1 à 10, se moquer du corps des gagnantes au concours de miss, insulter les journalistes à la télé et sur twitter etc.
2- Non seulement il dégrade les femmes et les méprise, mais il s’en est pris à d’autres groupes, les noirs, les latinos, les immigres, les infirmes etc

Mon avis : CETTE QUESTION FUT LE TOURNANT de ce caca présidentiel / débat , parce que Trump, comme un requin attaqué et blesse, est passe à l’offensive et a épluché Clinton. De plus, qund on connait la politique , on sait que le fait que la vidéo sur Trump « surgisse de nulle part » juste avant le débat n’est pas le fait du hasard, le clan Clinton est allé la chercher loin.

DT :
1- Tout ce qu’elle dit je l’ai entendu pendant des années, ce ne sont que des mots, des mots qui ne veulent rien dire, comme toutes les promesses qu’elle a faites pendant ses 30 ans de carrière quant à l’emploi, l’éducation, la sécurité nationale et dans les banlieues mais qu’elle n’a jamais tenue… Ses promesses surtout a la communauté noire pour qui non seulement elle n’a jamais rien fait, mais a qui elle a fait beaucoup de mal, mais dont elle obtient quand même les votes
2- Son mari Bill Clinton est pire que moi : moi je n’ai fait que parler, lui il a agi, il est le président américain qui a le plus abuse des femmes. Et certaines de ces femmes, Hilary s’en est prise à elles sévèrement, elle s’est même moquée de l’une d’entre elle qui avait été violée à 12 ans quand elle était avocate et défendait son agresseur. 4 de ces femmes font partie de l’audience et sont avec nous ce soir.

Mon avis : Ça c’est l’intervention de Trump qui a mis Hilary presque K.O, un espèce de taïchi politique ou tu te sers des attaques contre toi pour les renvoyer sur ton ennemi 10 fois plus violemment. Hilary Clinton est la championne pour s’attribuer le succès de son mari donc c’est normal que Trump lui attribue aussi ses échecs. L’argument de Trump était simple : tu t’offusques de quelques MOTS que j’ai dit, mais les ACTES de ton mari n’ont pas l’air de te déranger. Et Trump a raison : Bill Clinton est un infidèle pathologique, un très grand baiseur devant l’éternel. Il a été chassé de la présidence et n’a pas fini les 4 ans de son mandat à cause des centaines d’histoires que d’infidélité et d’abus de son pouvoir pour obtenir des faveurs sexuelles découvertes sur lui.

Bill Clinton n’est pas le seul prédateur sexuel à la maison blanche. John F Kennedy, grand deviergeur devant l’éternel est quand même considéré comme l’un des plus grands présidents de l’histoire des Etats Unis. Personnellement, je me fous pas mal des histoires de cul des Hommes au pouvoir car pour moi on ne dirige pas un pays avec un pénis ou un vagin, mais avec des idées et la capacité de les implémenter. Croire que les hommes dans les hautes sphères politiques sont fidèles c’est un peu naïf, demandez à Francois Hollande.

Enfin, personne n’a de leçons à recevoir d’Hilary Clinton quant au traitement quand on connait son CV sur les décisions politiques qu’elle a pu prendre et qui se sont avérées désastreuses pour les femmes.

Bref gardez bien vos masques, car la suite fut encore plus toxique.