Celeste Beatty: cette bière qui aguiche tout New York

A la fin ses études à l’Université de Caroline du Nord HBCU Shaw 15 ans plutôt, Celeste Beatty décide de se lancer dans l’entrepreneuriat. De fil en aiguille, elle monte sa petite entreprise de brassage de bière:  « Harlem Brewing Co » . Au debut de son aventure, elle aura pour siège social son appartement au 123e Street de Harlem où elle commençait par brasser des lots de cinq gallons de bières artisanale ( Le gallon vaut à peu près quatre litres et demi). Précisons que Harlem jusqu’alors n’avait pas encore sa propre brasserie et donc faisant de Celeste la première brasseuse afro-américaine de la ville voire de l’Amérique.

b2

La coriandre et le thym sont quelques ingrédients qui rendent particulières son brassage au point de fait palir d’envie les meilleurs brasseurs New-yorkais…tellement que, durant le symposium sur l’entrepreneuriat et le développement des affaires en novembre 2015 à New-York, Beatty réussit à imposer ses bières aux noms inspirer de la culture noire tels: Sugar Hill ou Ale, Harlem Renaissance Wit et Fraise du cidre aux 300 participants. Découlant sur un investissement à coup de millions de dollars et un accord avec le plus grand détaillant au monde. Elle a l’espoir de construire le siège de son entreprise dans son quartier  et d’inscrire Harlem sur la carte de la bière artisanale.

York Mayor Michael Bloomberg

York Mayor Michael Bloomberg

En avril 2016, le magazine Forbes à son tour lui consacrera un article:  La dernière entreprise de Beatty dans« Comment un entrepreneur Harlem Got son Craft Beer sur les étagères de Walmart. » où Clare O’Conner la présente comme  un cas rare dans le monde de la bière artisanale: une femme, et afro-américain. O’Conner notera aussi le fait qu’Il existe très peu de brasseurs noirs n’a jusqu’à présent inciter aucune institution à faire une collecte de donnée pour cette industrie lucrative en milieu afro-américaine

A cette jeune Afro-américaine dont la production aujourd’hui disponible dans plus de 40 magasins Wal-Mart de l’Etat de New York; nous souhaitons bonne chance

b1

.