OPINION | USA – NÉGROPHOBIE BARACK OBAMA, LE DÉSAVEU ! – par Yves-Kouotou

Après les attentats présumément terroristes de New-York, du New Jersey et du Minnesota, Barack Obama appelait récemment les américains à ne pas « céder à la peur ». C’était une espèce de cri de ralliement, un appel à la résistance face aux attaques terroristes, qui rappelons-le, font curieusement moins de victimes aux États-Unis, que les marchands au détail, racistes et négrophobes de la terreur, que sont les policiers américains de race blanche, qui pour s’entraîner, tirent à balles réelles sur leurs compatriotes Noirs et les abattent, parce qu’ils ont commis la faute lourde d’être des Nègres.

ob

Lâche chez lui, incapable de garantir la sécurité d’une partie de ses citoyens victimes des dérives racistes de ceux qui sont supposés les protéger, on retrouve toujours ailleurs, en Syrie, en Libye ou en Irak notamment, un Barrack Obama prolixe, défiant, engagé, prêt à en découdre avec le terrorisme. Il ne laissera à la fin de son deuxième et dernier mandat comme Président, au moins dans la communauté Noire des États-Unis, que le sentiment d’une personne veule, doublée d’un escroc, d’une enflure, que dis-je, d’un Imposteur ! Pendant qu’il protège les citoyens américains blancs du terrorisme supposément islamiste , qu’il est d’ailleurs le promoteur en chef dans d’autres pays du globe, les noirs américains de leurs cotés sont les cibles d’un racisme policier blanc complètement décomplexé