LES PHÉNICIENS – par Dawidi Uchiwa

Outre les Khanit et les Khamit (Nubie/Egypte) , il y avait d’autres grandes Nations Noires très puissantes et très influentes à l’époque, un premier exemple parmi tant d’autres, sont les Phéniciens qui étaient principalement un peuple de marin qui avaient également établi des colonies bien au Nord de la masse continentale Africaine et un peu partout sur la Planète

Selon les anciennes traditions les Phéniciens étaient originaires de la région de la Mer Rouge, anciennement appelé Océan Indien et qui est la zone qui va de nos jours du Golfe d’Oman (Amon), au Yémen, (Anda-Amon), à l’Erythrée, au Soudan jusque dans la Somalie dans la Corne de l’Afrique, et dans les temps anciens ce domaine était connu comme le pays de Pount ou le pays de Poenit.

oha

Ce sera seulement, au moment de quitter leur emplacement d’origine de l’Afrique orientale, que les anciens migrants Punt-ites ou Poenitiens finalement atteindront le Moyen-Orient, où ils établiront des cités-états, maritimes ou marchandes très réussies et principalement sur la côte de ce qui est maintenant appelée le Liban et c’est la région où ils se sont installés qui deviendra connue sous le nom de Poenit-ia ou Phoenicia

Cependant, la Connexion directe des anciens Phéniciens avec le continent Africain est devenu moins évidente avec le passage du temps, et donc plus difficile, d’une part, à cause de plusieurs siècles de vagues successives de l’humanité qui ont traversé les zones de Poenit-ia» et considérablement modifié les profils caractéristiques de la population, ces vagues comprenaient les anciens Hyksos, les Hittites, les Babyloniens, les Assyriens, les Scythes, les Grecs, les Perses, les Macédoniens et les Romains, puis aux additions ultérieures des Péninsule Arabes au cours de la prise de contrôle islamique et des Européens du Nord pendant les croisades avec des éléments turcophones d’Asie centrale, en particulier pendant l’occupation turque seldjoukide (11e-12e siècle)

Toutefois,, quelle que soit aujourd’hui l’apparence physique des descendant des anciens Phéniciens, des recherches génétiques récentes en Orient et en Afrique du Nord confirment l’origine Africaine indigène de leurs anciens Ancêtres “Éthiopiens”.

En l’an 2004, le géographique national a rapporté que deux ou plusieurs groupes chromosomiques Africains” comme le M89 et M172 ont été trouvés dans les populations actuelles qui vivent encore à Gaza vers la Turquie

Aujourd’hui nous savons que le premier chromosome de l’Afrique continentale appelé M89 remontant à il y a environ 45.000 ans et que cela correspond à la grande migration des populations de l’Afrique vers le Moyen-Orient et l’Asie mais aussi que le second est un autre marqueur d’Afrique appelé M172 beaucoup plus récent qui remonte à il y a seulement 12.000 années et qui soutient les vagues secondaires de migration à partir de la zone de la mer Rouge vers l’Asie.

Quoi qu’il en soit, le nom «phénicien» était principalement d’usage chez les Grecs, qui était étroitement lié au mot grec “Phoinix” qui se traduit par “rouge-pourpre, cependant les «Phéniciens» se nommaient eux-mêmes les “Kana-Anu ou les ” Kena-Ani, par conséquent, ils étaient connus comme les Cananéens et toutes les zones où ils vivaient sont venus à être appelé la Terre des Kena’ani, ou le pays de Canaan

Hotep