Le peuple le plus méprisé sur terre et qui n’en n’a même pas conscience – par Claude Wilfried

La première image représente le Monument de l’Holocauste à Berlin, inauguré en 2005 et situé en plein centre-ville, à la Potsdamer Platz, à un jet de pierre du Bundestag, le parlement fédéral. Il est composé de 2711 tombeaux sur une surface de 20 000 m2. La deuxième photo représente le monument du massacre des tribus namibiennes Herero et Nama en 1904 par ces mêmes Allemands. Mais à la différence du monument de l’holocauste, celui-ci n’est constitué que d’une “pierre”, et d’un socle sur lequel est gravé une petite épitaphe de consolation. Et contrairement au premier, il n’est pas en ville, mais dans une petite forêt du cimetière de la Garnison (Garnisonfriedhof), dans le quartier populaire de Kreuzberg. On peut d’ailleurs très bien voir à quel point le triste ouvrage construit en 1975 est isolé de toute civilisation.

wil

Conclusion: Les Noirs qui usent leurs forces à défendre l’Autre, à lui consacrer leur vie, Les Noirs qui ont écrit des poèmes aux 50 victimes d’Orlando en Floride cette semaine, tout en étant restés muets sur les 147 étudiants de Garissa au Kenya en mars 2015. Les Charlinoirs qui ont le bleu-blanc-rouge en profil et sont incapables de dire le jour de la tragédie de Thiaroye. Prière d’ouvrir vos yeux et de sortir du coma. Réveillé-toi mon peuple. Peuple des Damnés de la terre selon Frantz Fanon; peuple mal parti selon René Dumont. Peuple pas assez rentré dans l’histoire selon Sarkozy. Quand vas-tu enfin comprendre que tu es la risée de la planète? Personne ne vous demande de détester l’Europe et les USA.
Ce qu’on vous demande, c’est d’AIMER l’AFRIQUE. C’est un service que vous êtes les seuls à pouvoir rendre à vous-mêmes. Personne ne viendra pleurer vos morts pour vous et commémorez vos tragédies à leurs juste valeur.
we
Pendant que le même Bundestag reconnaît le génocide commis par les Turcs contre les Arminiens en 1915, l’Africain est le seul à qui on demande d’oublier le passé, de cesser de jouer la victime, et cetera… Le seul à qui au lieu de le dédommager, on préfère rappeler qu’il a vendu ses propres frères Le peuple le plus méprisé sur terre et qui n’en n’a même pas conscience.
Claude Wilfreid