Le WWF accusé de “violation des droits de l’homme ” au Cameroun

Jusqu’alors, seules les multinationales pouvaient être amenées à justifier leurs pratiques devant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les 35 pays industrialisés de la planète. Depuis vendredi 6 janvier, les organisations non gouvernementales (ONG) originaires de ces pays savent que cela peut aussi leur arriver. Ironie de l’histoire, c’est une ONG qui Lire plus …