Camerounais et Allemand, comment Theodor Michael Wonja a survécu dans l’Allemagne hitlérienne

Né à Berlin en 1925, d’un père camerounais et d’une mère allemande, interné dans un camp de travail en 1943, Theodor Michael Wonja raconte dans son autobiographie la vie d’un Afro-Allemand. S’il était un personnage de conte africain, il serait une chauve-souris. Indésirable chez les mammifères, rejeté par les oiseaux. Allemand et Noir, Theodor Michael Lire plus …