Le nigérian Babajide Ipaye met sur le marché des sneakers

L’entrepreneur nigérian Babajide Ipaye, a toujours été un fanatique de sneakers. Après des études de microbiologie et une carrière dans la technologie, il a décidé à 40 ans de lancer sa propre usine de chaussures en 2015.

« Nous cherchons à créer un style, le style est fondamentalement un modèle unique ou un design qui a été créé pour les chaussures. Dans ce cas, ce que nous avons commencé avec ce style que j’ai conçu, alors que j‘étudiais aux Pays-Bas et en forme de toile … Quand je parle d’une toile, je parle d’un tableau ordinaire ou d’un morceau de papier où l’on peut peindre des choses … La marque Keexs est en fait une marque afro-centrique »…

L’unité industrielle qui produit les chaussures d’Ipaye se trouve aux Pays-Bas. Mais il assure qu’elles sont conçues à Lagos, au Nigeria.

Je ne pense pas que nous ayons une marque de baskets au Nigeria
Jusqu‘à présent, Keex a vendu 1 500 paires de baskets. Elles sont disponibles en ligne et dans les magasins à travers Lagos pour 59 dollars américains.

« Nous avons commencé à vendre des Keexs en juin, juillet 2016 et jusqu‘à présent, je vais bien, nos clients sont vraiment reconnaissants de la marque essentiellement parce que c’est une marque africaine, vous savez et il n’y a rien de tel à ce jour. Environ quinze, vingt pièces vendues par mois et nous espérons faire mieux », déclare le gérant de la boutique.

« Si vous me demandez de comparer, c’est super pour des baskets. Nous n’avons pas … Je ne pense pas que nous ayons une marque de baskets au Nigeria », rappelle une seconde gérante.

Le tissu industriel du Nigeria est en crise du fait notamment des coupures récurrentes d‘électricité et du manque de matières premières. À ces problèmes, faut-il ajouter la pénurie de devises qui touche le pays. Malgré cela, Ipaye compte agrandir le porte-feuille de ses investisseurs afin de continuer à fabriquer des chaussures de qualité sur le continent.

Visitez leur site: Keexs

Africanews