Ibrahim Hissein Bourma, le parcours exemplaire d’un entrepreneur tchadien.

Hissein Bourma Ibrahim est à la tête de Oum Alkheir Holding, un empire avoisinant les 30 millions de dollars. À 27 ans, le succès de ses 3 sociétés, Iby Motors, Iby Fashion et Imperial Construction le propulse sur les plus hautes marches de l’économie du Tchad.

Un parcours sans faute couronné de succès

Originaire du Tchad, Hissein Bourma Ibrahim est un entrepreneur passionné qui sait où il va. En 2009, après l’obtention d’un bac + 2 en comptabilité et finances, il se lance dans le monde des affaires et créé sa première entreprise de BTP, Oum Alkheir Construction (devenue par la suite Imperial Construction). Le jeune homme connait bien le monde du bâtiment, il marche sur les pas de son père qui tenait les rênes de la première entreprise tchadienne de construction.

Mais il ne compte pas s’arrêter là. Hissein Bourma Ibrahim croit au potentiel économique de son pays et à ses perspectives de croissance. Bien que le climat ne soit pas propice à l’entrepreneuriat, en 2014 il fonde une deuxième entreprise, Iby Motors. Passionné de grosses cylindrées depuis son plus jeune âge, son hobby devient alors l’une de ses plus belles réussites. Il ne se contente pas d’importer des véhicules de toutes marques à des prix compétitifs, il assure aussi un service de maintenance haut de gamme. Iby Motors devient le plus grand garage du Tchad grâce à son savoir-faire unique sur le marché de l’automobile.

Ambitieux, le jeune opérateur économique se lance dans un nouveau challenge. Il décide d’agrandir sa Holding et crée une nouvelle filiale dans la distribution des plus grandes marques mondiales de prêt-à-porter, Iby Fashion. Il en fait une référence nationale dans le secteur du textile et de l’habillement et décide d’implanter des magasins à Montréal et Dubaï.

Un homme d’affaires calme et déterminé, au service de son pays

L’objectif d’Hissein Bourma Ibrahim ne se limite pas à faire un chiffre d’affaires des plus remarquables, il veut aller plus loin. Il foisonne de projets pour relancer l’économie du Tchad et veut saisir toutes les opportunités pour la faire prospérer : « J’essaie de relancer l’industrie au Tchad, car tout reste à faire, dans le textile, dans l’agroalimentaire, le cuir, etc. Je suis ouvert à toutes les nouvelles idées et aux personnes qui cherchent un investisseur. J’étudie toutes les propositions sérieuses et je fais faire des études de marché pour chacun de mes projets. J’aime les risques, mais seulement lorsqu’ils sont maîtrisés et calculés« .

Prêt à relever tous les challenges, Hissein Bourma Ibrahim garde néanmoins la tête sur les épaules. Pour cultiver son relationnel et atteindre son but, il s’installe à Dubaï. Il ne cherche pas à s’expatrier, mais à se rapprocher des investisseurs internationaux pour les convaincre de partager avec lui sa passion à faire fleurir de nouvelles entreprises tchadiennes. Dans un pays où il y a encore tant de choses à réaliser, il sait que les opportunités ne manquent pas. Il veut les saisir pour mieux investir et relancer l’économie de son pays.

Nul doute qu’ Hissein Bourma Ibrahim n’a pas fini de faire parler de lui dans le monde des affaires ! Il est devenu un acteur incontournable, reconnu et renommé au Tchad.

Source: business-and-co