Idriss Deby: Chaque fonctionnaire tchadien justifiera ses biens et son patrimoine par rapport à son salaire

Déby déclare la guerre aux voleurs de la République « chacun doit justifier ses biens et son patrimoine par rapport à son salaire. Pour ceux qui pensent que mon propos sera sans suite, ils vont bientôt se rendre à l’évidence. La loi sera appliquée dans toute sa rigueur, dans toute sa force et dans toute sa plénitude » martèle le président de la République Idriss Déby Itno, ce vendredi 10 mars 2017, à la célébration de la journée de la paix, de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale. Cette déclaration de guerre du chef de l’État, annonce-t-elle, la mise en place très prochaine de la Cour anticorruption, déjà annoncée à la veille de l’année 2017.

En tout cas, les voleurs de la République doivent se préparer pour justifier leurs biens, sinon ils seront rétrocédés à l’État pour renflouer ses caisses actuellement trop trouées.

Pour marquer son adhésion à la déclaration du président de la République, le Garde de Sceaux, ministre de la Justice, le professeur Ahmat Mahamat Hassan s’est levé pour ovationner les propos du Président et a enlevé son bonnet bleu en signe de déférence avant de se rasseoir.

Pour Idriss Déby Itno, l’État doit s’attaquer avec une détermination décuplée à la corruption et à la dilapidation des deniers publics. A cet effet, le chef de l’État sollicite, la contribution des leaders religieux pour sensibiliser les compatriotes sur la nécessité d’adopter des conduites vertueuses et des comportements exemplaires.

«Aujourd’hui, le niveau de la prévarication a atteint son firmament. Les preuves  de l’enrichissement illicite sont visibles comme l’attestent les villas cossues qui poussent un peu partout» constate le président de la République. Il déclare que : « tous les prédateurs de la République doivent comprendre que leurs actes ne resteront pas impunis »

Source: tchadinfos