Le Sphinx: l’un des monuments les plus mystérieux et énigmatiques sur la surface de la planète – Par Dawidi Uchiwa

L’un des monuments les plus mystérieux et énigmatiques sur la surface de la planète est sans aucun doute le Grand Sphinx sur le plateau de Gizeh dont la construction antique déroute encore les chercheurs qui depuis sa découverte et jusqu’à aujourd’hui, n’ont jamais été en mesure de dater avec précision le Sphinx parce qu’il n’y a aucun documents écrits ni aucune mention à son sujet dans le passé .

Cependant, deux chercheurs ukrainiens ont proposé une nouvelle théorie selon laquelle le Grand Sphinx d’Egypte serait en réalité, âgé d’environ 800.000 ans dont les conclusions sont soutenues par la science

L’Égyptologie moderne affirme que le Sphinx a été construit à l’époque d’Akufu (Kheops) de l’ancien royaume, cependant si le roi Khufu a été académiquement crédité pour la construction du site Grande Pyramide de Gizeh, c’est seulement parce qu’une cartouche découvrant son sceau a été trouvé dans la Grande Pyramide, dans un passage secret qui avait été emmuré, jusqu’à ce qu’il soit découvert dans les temps modernes .

Plusieurs autres chercheurs affirment que ce cartouche a été très probablement ajouté longtemps après sa construction et que Khufu aurait juste rénové ce très ancien site ainsi que cette pyramide à ses propres fins, de même qu’ils affirment que l’âge du Sphinx est largement beaucoup plus ancien que la date acceptée.

Ce que les premiers géologues avaient trouvé, étaient des modèles d’érosion sur le corps et le visage du Sphinx, contenant des roches environnantes qui ne pouvaient avoir été causé que par l’eau, où ils avaient indiqué que la seule fois dans l’ histoire où le plateau de Gizeh avait eu suffisamment d’eau pour provoquer cela, était il y a au moins 10.000 ans et depuis aucune autre étude n’avait été autorisée, ce qui laissait beaucoup d’autres questions sans réponse

Mais plus récemment, deux chercheurs ukrainiens ont proposé une nouvelle date pour l’âge du Sphinx, basé sur des recherches similaires mais avec la certitude que l’âge du Sphinx pourrait être aussi vieux que 800.000 ans.

Ils expliquent que la première cause possible de ces érosions ont été causées lorsqu’il y avait plusieurs grands lacs d’eau douce à proximité du plateau de Gizeh, qui se sont vidés lors d’événements cataclysmiques assez puissants pour créer ce type de tendances observées, telle que la formation de creux de vagues sur ses parois verticales “.

« La morphologie de ces formations ont une analogie avec des creux similaires formés par la mer dans les zones côtières et la ressemblance génétique des formes d’érosion par rapport à la structure géologique et la composition pétrographique des complexes de roches sédimentaires, conduisent à la conclusion que le facteur décisif de la lente destruction de ce monument historique, est l’énergie des vagues plutôt que l’abrasion du sable dans le processus éolien .

“littérature géologique Voluminous” confirme aussi le fait de l’existence de lacs d’eau douce de longue durée dans les différentes périodes Quaternaire du Pléistocène inférieur à l’Holocène dans cette zone de l’Afrique et que ces lacs se distribuaient dans les territoires adjacents au Nil mais la marque absolue sont les grands creux supérieurs sur le Sphinx qui correspondent au niveau de la surface de l’eau de la période du Pléistocène inférieur, ce qui signifie que le Grand Sphinx égyptien était déjà debout sur le plateau de Gizeh en ces temps géologiques

Le niveau de la mer pendant la phase calabraise sont plus proches des marques présentes sur le Sphinx ainsi que sur les plus hauts plateaux et nous retrouvons les même creux à son niveau. Nous savons aussi à travers la littérature géologique que le Haut niveau de la mer avait également causé de grand débordement du Nil, créant d’immenses plans d’eau de longue durée et tout ces faits correspondent à 800 000 ans »

Si la théorie proposée par Manichev et Parkhomenko choque la communauté scientifique, c’est parce qu’ils placent le Grand Sphinx à une époque, où soi-disant, il n’y avait pas d’humains modernes selon les modèles d’évolution actuellement acceptées, de plus comme ils ont également démontré que les deux temples mégalithiques, situés à côté du Grand Sphinx avaient été construits dans la même pierre, cela signifiait que la nouvelle datation du Sphinx entraînait avec lui ces monuments à 800.000 ans.

En d’autres termes, Cela signifie que le Grand Sphinx est le plus ancien monument sur la surface de la Terre, qui par la même occasion repousse radicalement l’origine de l’humanité et de la civilisation mais cela signifie surtout que de très anciennes grandes civilisations habitaient déjà le continent Africain, beaucoup plus longtemps que ce que les scientifiques traditionnels sont prêts à accepter.

Hotep