LA CORÈTE POTAGÈRE OU ” KELENKELEN” AU CAMEROUN

La plante: Nom commun français: Corète potagère/ Famille botanique: Malvacées / Nom anglais : Mallow

Partie utilisée : Les graines, les racines et les feuilles

La corète est une plante annuelle, à tige haute, droite et peu ramifiée. Les feuilles sont alternes, ovales, lancéolées et dentées. Les fleurs sont jaunes et petites. Le fruit est une capsule cylindrique et allongée. Les graines sont très petites de couleur vert-grisâtre

Historique : La corète potagère est un des principaux légumes-feuilles dans de nombreux pays d’Afrique et elle est fréquemment cultivée et commercialisée. Aucune donnée statistique sur sa production ou sa vente n’est disponible. Il existe un commerce international, non comptabilisé, avec des pays voisins. En Europe, la corète est commercialisée en poudre en tant que produit libanais, sous son nom arabe de “meloukhia”. La corète potagère est surtout connue pour le plat royal égyptien, le Mloukhiyeh (mlouk=rois), au Togo on l’appelle “Adémê” en Ewé; au Tchad on lui donne le nom de moulkié; au Gabon, c’est le Indzebi.
Autres : La corète potagère est utilisée comme légume-feuilles mucilagineux, consommé frais .séché en sauce verte ou avec les arachides . Les feuilles cuites donnent une sauce gluante, comparable à celle de gombo. Au Nigeria, au Cameroun, on trouve que cette sauce accompagne bien la consommation du couscous de semoule de maïs, de riz, des boulettes féculentes faites avec du manioc, de l’igname ou du mil. Pendant la saison sèche, on utilise la poudre des feuilles séchées pour préparer cette sauce. Les fruits immatures sont également séchés et réduits en poudre en vue de la préparation de cette sauce gluante. En Afrique de l’Est, il existe plusieurs recettes : la corète potagère peut être cuite avec du niébé, du potiron, des feuilles de taro, de la patate douce, du lait et du beurre, de la viande, et relevée avec du piment et du citron.
Le jute a été pendant plus de 100 ans la fibre la plus largement utilisée pour l’emballage grâce à sa solidité et à sa durabilité, ses faibles coûts de production, sa facilité de fabrication et sa disponibilité en grandes quantités homogènes.
Des lamelles de racines de Corète potagère sont utilisées au Kenya pour traiter les maux de dents, une décoction de racine sert de tonique, des pousses feuillées servent contre les troubles cardiaques au Congo, une infusion de feuilles est absorbée contre la constipation en Tanzanie, et les graines servent de purgatif et de fébrifuge au Nigeria.

PROPRIÉTÉS :
– Diurétique
– Febrifuge
– Tonique
– Purgative
INDICATIONS:
– Maux de dents
– Cystites
– Constipation

Notes:

La corète ne convient pas aux personnes prédisposées aux affections rénales

Proposé par Marie Madeleine Mbienz

Les informations présentes sont tirées en grandes parties de la source suivante : Compléments Alimentaires, Medécine et Santé