DONALD TRUMP OU LE DOIGT D’HONNEUR D’UN PEUPLE EN AGONIE

Un séisme de magnitude 11 à l’échelle de Richter a secoué la politique américaine avant hier. Un homme d’affaire milliardaire, qui n’a jamais occupé un poste politique, qui a participé à plusieurs émissions de télé réalité (dont le célèbre catch américain), qui est peint comme étant un xénophobe, homophobe, Islamophobe, raciste, et sexiste par les médias, est devenu président des Etats Unis.

COMMENT EST ON ARRIVÉ LÀ?

Pour combattre Trump, les médias parlaient de combattre surtout le racisme et la division qu’il incarnait à leurs yeux. Les médias faisaient comme ci toutes les personnes qui supportaient Trump étaient juste des blancs ignorants remplis de haine et qui voulaient accuser ceux qui étaient différents d’eux pour la situation pitoyable dans laquelle les états unis se trouvent (25 mille milliards de dette nationale, assurance maladie hors de portée, dette des étudiants élevée, taux de chômage dépassant les 10%, 45% des personnes du pays le plus riche du monde vivant dans la pauvreté, infrastructures dégradées, guerres interminables etc). Hilary Clinton, la candidate malheureuse à l’élection est même allée jusqu’à appeler la moitié des supporter de Trump “des gens déplorables”.

Mais non, tout comme les même médias ont voulu nous le faire croire avec le brexit en Angleterre, la raison principale de ce choix extrême du peuple américain n’est pas la haine. Prétendre que ces millions de personnes sont des mauvaises personnes permet aux médias et à tous les détracteurs de Trump de ne pas confronter l’échec cuisant de la politique économique capitaliste et néolibérale qui est en train d’échouer partout dans le monde. Non, la principale raison pour laquelle les citoyens américains sont prêt à faire des choix radicaux est simple: ils voient la taille du gâteau grandir (économie), mais leur part du gâteau s’amoindrit de plus en plus pendant que celle d’une élite minoritaire ne cesse de grandir. Aux Etats Unis aujourd’hui, 1% de la population possède 45% de la richesse nationale. Et la part du gâteau de l’élite ne cesse de grandir parce que les politiciens passent des lois qui le permettent, les politiciens sont corrompus par cette élite à travers les dons qu’ils reçoivent pour leur campagnes électorales, ou qu’ils reçoivent à travers la corruption légale appelée lobbyisme, ou qu’ils reçoivent encore à travers leurs fondations.

Hilary Clinton est la parfaite exemple de cette classe politique travaillant à la solde de l’élite banquaire, de l’élite du complexe militaro industrielle, de l’élite pétrolière, pharmaceutique, alimentaire ou médiatique. Hilary Clinton est la politicienne qui a collecté le plus de dons dans l’histoire des Etats Unis; en français facile, ça veut dire qu’elle est la politicienne la plus corrompue de l’histoire de ce pays. Elle est d’ailleurs la démocrate la plus impopulaire de l’histoire des Etats Unis. Sa fortune personnelle s’élève à 200 millions de dollars et ses emails piratés et dévoilés par wikileaks n’ont fait que confirmer cette triste réalité: les politiciens sont juste des marionnettes qui travaillent pour l’élite financière, dont les intérêts s’opposent à ceux des travailleurs ou de la classe moyenne.

Ces Américains qui ont supporté Trump l’ont fait parce qu’ils le percevaient comme un OUTSIDER, quelqu’un à lexterieur du cercle politique vicieux, qui s’attaque à cette élite financière et politique et parle aux noms des travailleurs. Oui, dans la corruption que les voteurs dénoncent, Trump fait partie des corrupteurs. Mais ses supporters ne lui accordent pas le même niveau de responsabilité que les politiciens qui eux sont ÉLUS et PAYÉS pour proteger les travailleurs et passer des lois justes.

Pour montrer à quel point ce facteur d’OUTSIDER est important, il faut parler de Bernie Sanders, l’adversaire d’Hilary Clinton lors des primaires démocrates. Cet homme était un INDÉPENDANT toute au long de ses 50 ans de carrière politique et il qui a rejoint le parti démocratique il y a deux ans. Et le fait qu’il a failli gagner la primaire alors que personne ne le connaissait montre à quel point les voteurs, que ce soit les républicains ou les démocrates en ont plus que cette classe politique corrompue qu’ils appellent “the establishment”. Il faut préciser que si Bernie Sanders, le sénateur de Vermont a perdu contre Hilary, c’est en grosse partie parce que les médias (qui font partie de l’establishment parce que entre les mains des corrupteurs) ont favorisé Hilary, et que la tête du parti démocrate est allé jusqu’à faire passer les débats des primaires à des heures où l’audience est très faible à fin que le public ne soit pas au courant des positions de Sanders. Ceci est un nombreux aspects de la corruption et de la malhonnêteté du parti démocrate que wikileaks à révèlé. De plus, Bernie Sanders etait pressenti par 95% de tous les sondages pour être celui qui avait le plus de chance battre Trump, et de loin.

QUE REPRESENTE CETTE VICTOIRE?

Cette victoire est la victoire du peuple sur l’argent, sur les “spécial interest / intérêts mafieux / corruption”. Et même si le peuple n’a pas choisi le candidat idéal, au moins il n’a pas choisi le candidat que l’élite voulait lui imposer (Hilary Clinton), qui avait la machine financière et médiatique derrière elle, et qui était même soutenue par une partie de l’élite républicaine.

Cette victoire est la victoire du peuple sur l’hypocrisie / le semblant / le fake. Les emails d’Hilary Clinton dévoilés par wikileaks ont montré à quel point les démocrates sont des loups déguisés en agneau. Des marionnettes comme Hilary Clinton ou Obama parlent comme des démocrates mais agissent comme des républicains / conservateurs.

C’est la victoire du peuple sur la propagande. Dans la quasi totalité des médias, il fallait voter Hilary parce que des deux mauvais choix que le peuple avait, elle était le moindre mal. Ce qui est très faux parce les démocrates ont toujours fait passer les mauvaises lois que les républicains n’arrivaient pas à faire passer (Nafta / la mort des unions de travailleurs, dérégulation de wall Street/ crise économique, deregulation de la télécommunication/ 6 compagnies qui contrôlent tous les médias americians, 3 strike out / Incarcération massive des noirs américains, taxe basse permanente pour les riches / taxes élevées pour les autres classes etc).

À QUOI S’ATTENDRE AVEC TRUMP?

Le slogan majeur de Trump lors de sa campagne était “Make america great again / rendre l’Amérique glorieuse de nouveau”.

En tant que noir, la question que je me pose est “à quel moment l’Amérique était elle glorieuse pour commencer? Était ce quand la pire racaille d’Europe a débarqué en Amérique et massacrer 40 millions d’amérindiens? Était ce quand cette même racaille a kidnappé, torturé, violé et mis en esclavage près d’un million d’africains? Était ce quand le rêve américain était d’avoir de la terre amérindienne gratuite et du labeur noir gratuit? Était ce quand après avoir lâché dans la nature ces esclaves sans rien leur donner, cette racaille les a contrôlés et exploités à travers la ségrégation (en les envoyant combattre au Vietnam par exemple) ? Était ce après la ségrégation, quand cette racaille a implémenté l’intégration des noirs dans une société où ils ne possédaient toujours rien et étaient relégués au dernier rang de la société (création des ghettos, gentrification, inondation des ghettos par la drogue, Incarcération de masse, brutalité policière etc)? Il est clair que quand Trump parle d’Amérique glorieuse, ce n’est pas les noirs qu’il a en tête, tout comme quand les pères fondateurs américains parlaient de liberté, ce n’était pas les noirs qu’ils avaient en tête vu que la majorité de ces pères fondateurs étaient maîtres d’esclaves.

L’élite américaine ne sait pas vraiment à quoi s’attendre avec Trump et c’est cela qui les embête, il n’est pas redevable à cette élite, il n’est pas une marionnette, du moins pas encore. Il ne veut pas la guerre avec la Russie, il ne veut pas les traités d’échange néolibéraux, il veut construire un mur entre le Mexique et les usa, il veut chasser les immigrés illégaux, il veut baisser les impôts pour la classe moyenne ET les riches, il veut renforcer l’armement américain (50% du budget américain est déjà alloué à la défense), il veut abolir les traités avec l’Iran, abolir les accords sur la protection de l’environnement, il veut en finir avec la couverture de santé bancale d’Obama etc

Je prédis et souhaite une administration catastrophique de sa part: il va créer une énorme division dans son parti et l’affaiblir voir le détruire, son administration désastreuse permettra aux progressistes de prendre le pouvoir dans 4 ans, elle affaiblira les USA et leur influence dans le monde, et enfin, son administration poussera les noirs à s’unir… ou à périr.

Quoi qu’il en soit, Trump à la maison blanche est un gros “je t’emmerde” à l’élite politique américaine corrompue de la part du peuple.

2 commentaires à propos de “DONALD TRUMP OU LE DOIGT D’HONNEUR D’UN PEUPLE EN AGONIE

  1. The very next time I read a blog, I hope that it won’t disappoint me as much as this particular one. After all, I know it was my choice to read, but I genuinely thought you’d have something helpful to talk about. All I hear is a bunch of complaining about something you can fix if you weren’t too busy seeking attention.

Commentaire fermé