Au Cameroun, Bolivie Wakam forme des jeunes; permet d’avoir de l’eau potable et de l’électricité grâce à l’énergie solaire

De l’eau potable et de électricité grâce à l’énergie solaire au menu d’une formation à Batoufam

b1

 

Le soleil c’est la vie, il est gratuite et n’est la propriété de personne, aucune taxe sur sa consommation. En Afrique, le soleil brille les 365 jours de l’année, ce qui rend perplexe sur l’existence des maladies bactériennes.

Le soleil est un excellent désinfectant, mais en Afrique, tout  est fait pour transformer nos salles de bains en réservoirs de bactéries à cause  de la petitesse des ouvertures, les fenêtres des toilettes doivent êtres larges pour permettre au soleil de détruire les bactéries.

Ce n’est pas tout, en Afrique, l’on meurt de choléras à cause de la mauvaise qualité d’eau, ajoute à cela des millions de familles qui vivent toujours dans l’obscurité faute de lumière alors que le soleil brille toute la journée.

b3-300x225

Il était temps que nos ingénieurs se mettent au travail afin de trouver une solution permettant aux populations d’avoir de l’eau pure et de la lumière toute la nuit grâce à l’énergie accumulé en journée, c’est cette technologie que le jeune Bolivie Wakam a étudié  dans un laboratoire situe à proximité de Turin, le laboratoire ReTe qui lui ouvrira ses portes grâce au  concours d’une de ses professeurs d’université impressionnée par ses réalisations et ses idées pour l’Afrique. Cette technologie il veut la mettre au service de son continent.

Il y a un an, ce jeune ingénieur originaire du Cameroun organisait une formation à Batoufam dans les domaines du montage et de la maintenance des panneaux solaires.

Cette année, 100 jeunes de l’arrondissement de Bayangam vont bénéficier de cette formation qui aura lieu à Batoufam du 24 au 31 Aout 2016.

Le jeune Bolivie ne compte pas se limiter à la formation, il veut éclairer les carrefours des différents villages, avec des panneaux qui seront entretenus par les jeunes formés.

b7-300x225

L’innovation c’cette année  c’est le système de potabilisation d’eau  à partir de l’énergie solaire, une formule qui selon lui a un  coût abordable même pour le paysan lamda.

 

 

 

 

 

 

 

Via: http://camerounliberty.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *